Bienvenue, vous êtes chez Koyher !

Comment surmonter et vaincre la paresse : 18 bons conseils pour cesser d'être fainéant !

État d'esprit 1154 J'aime 43

Partagez cet article

Facebook
Twitter

La pandémie a frappé, de nombreuses personnes perdent leurs emplois et le montant de la bourse est en baisse. Personne ne sait si tous ses problèmes sont de passage et combien de temps cela va durer. Il y a beaucoup de choses en cours qui rendraient n'importe qui nerveux et incertain au sujet de l'avenir.

Mais il y a aussi eu des problèmes, des luttes et des défis dans le passé et les gens ont su y faire face. Dans cet article, nous allons donc découvrir les tenants et aboutissants, les trucs et astuces, les conseils et la sagesse du passé qui peuvent nous apprendre à surmonter la peur de l'incertitude.

Voici donc les 8 façons de surmonter efficacement la peur de l'incertitude.

formations udemy pas cher
Découvrez les cours en ligne !
Découvrez de nouveaux horizons et apprenez de nouvelles choses dans un domaine qui vous passionne, où et quand vous voulez.

1. Apprenez à lâcher prise sur les choses que vous ne pouvez pas contrôler

Il y a un adage qui dit : "Dieu, donne-moi la force d'accepter les choses que je ne peux pas changer, le courage de changer les choses que je peux, et la sagesse de faire la différence".

Si vous voulez faire face à la peur de l'incertitude, vous devrez faire la distinction entre les choses que vous pouvez et ne pouvez pas contrôler, et laisser aller les choses que vous ne pouvez pas contrôler.

Les choses dont vous n'êtes pas responsable et dont vous devez vous défaire sont les suivantes :

  • L'opinion des autres sur vous-même
  • Les actions et les responsabilités des autres
  • L'économie
  • Le temps
  • L'avenir

2. Apprenez à lâcher prise sur les choses que vous pouvez contrôler

Ce n'est pas parce que vous pouvez contrôler quelque chose que vous devez le faire.

Vous commencez à prendre le contrôle de plus en plus de choses dans votre vie (et dans celle des autres) quand vous commencez à croire que rien ne sera fait si vous n'y mettez pas le doigt. Vous avez ressenti l'impact de la prise de contrôle, et maintenant il vous semble ridicule de donner à quelqu'un d'autre une partie de ce contrôle.

Mais c'est exactement ce que vous devez faire. Ce n'est pas parce que vous pouvez changer quelque chose que vous devez le faire.

C'est là que vous devez apprendre à laisser de côté les choses sur lesquelles vous pourriez avoir un impact et à vous concentrer sur une seule question. Car une personne qui poursuit plusieurs lièvres n'en attrape pas un seul.

3. Utilisez le paradoxe de Stockdale

Le paradoxe de Stockdale tient son nom de l'amiral Jim Stockdale, un officier de l'armée américaine retenu en captivité pendant huit ans durant la guerre du Viêt Nam.

Stockdale a été torturé plus de vingt fois par ses ravisseurs et n'a jamais eu beaucoup de raisons de croire qu'il survivrait au camp de prisonniers et qu'il pourrait un jour rentrer chez lui et revoir sa femme.

Et pourtant, comme Stockdale l'a révélé, il n'a jamais perdu la foi pendant son épreuve :

"Je n'ai jamais douté non seulement que je m'en sortirais, mais aussi que je l'emporterais à la fin et transformerais l'expérience en événement déterminant de ma vie."

Puis vient le paradoxe.

Alors que Stockdale avait une foi remarquable dans l'inconnaissable, il a remarqué que c'était toujours les plus optimistes de ses compagnons de prison qui ne s'en sortaient pas vivants.

"C'est eux qui disaient : "On sera sortis à Noël". Et Noël arrivait, et Noël partait. Puis ils ont dit : 'On sera sortis à Pâques'. Et Pâques arrivait, et Pâques repartait. Et puis Thanksgiving, et puis c'était encore Noël. Et ils sont morts le cœur brisé."

Ce que les optimistes n'ont pas fait, c'est affronter la réalité de leur situation.

Ils ont préféré l'approche de l'autruche, en faisant l'autruche et en espérant que les difficultés disparaissent.

Cette illusion d'eux-mêmes leur a peut-être facilité la tâche à court terme, mais lorsqu'ils ont finalement été forcés de faire face à la réalité, celle-ci était devenue trop lourde et ils n'ont pas pu la gérer.

Stockdale a abordé l'adversité avec un état d'esprit très différent : il a accepté la réalité de sa situation.

photo du général Stockdale qui n'a pas fait preuve d'incertitude  et d'angoisse dans son camps de soldats de guerre

Stockdale savait qu'il était en enfer, mais, plutôt que de faire l'autruche, il a fait tout ce qu'il pouvait pour remonter le moral et prolonger la vie de ses compagnons d'infortune.

Ce qu'il faut retenir de ce paradoxe:

"Vous devez conserver une foi inébranlable dans le fait que vous pouvez et allez finir par l'emporter, quelles que soient les difficultés, et en même temps, avoir la discipline nécessaire pour affronter les faits les plus brutaux de votre réalité actuelle, quels qu'ils soient."

4. Réaliser que les plans ne valent rien, mais que la préparation est essentielle

Lorsque vous entendez la phrase "Les plans ne valent rien, c'est la préparation qui compte" de la part de l'un des officiers les plus décorés de l'armée américaine, du chef de l'invasion du Jour J et d'un ancien président, vous savez qu'elle a du mérite.

Ce que cela signifie, c'est que vous devez commencer à vous préparer pour l'avenir, mais que lorsque cet avenir arrivera, tous ces plans seront modifiés. Vous ne serez pas en mesure de prédire l'avenir, mais la préparation que vous ferez pour cet avenir fera toute la différence.

C'est comme si vous lanciez une entreprise et que vous planifiiez la manière dont elle deviendra rentable. Le plan vous donnera une direction, mais vous ferez pivoter votre stratégie et vos produits en fonction des circonstances qui se produiront au cours des années.

Mais le mérite est dans la partie préparation où vous allez peut-être acquérir de nouvelles compétences qui vous seront utiles dans le futur, quel qu'il soit. Lorsque vous apprenez à faire preuve d'esprit critique ou à adhérer à un processus décisionnel fondé sur des données, vous serez en mesure d'utiliser ces compétences, quoi que l'avenir vous réserve.

Si vous voulez surmonter la peur de l'incertitude, vous devez planifier l'avenir. Mais assurez-vous que lorsque l'avenir se présente, vous pourrez vous y adaptez.

Découvrez l'espace membres !
Vous souhaitez aller plus loin et changer votre vie ? Découvrez le célébre espace membres et tout ce qu'il peut vous apporter dans votre vie !

5. Utilisez les perspectives du ver et de l'aigle

Le ver ne peut voir que quelques centimètres devant lui, alors que l'aigle peut voir à des kilomètres. Le ver peut voir tous les petits détails comme les feuilles, les flaques d'eau et les arbres, tandis que l'aigle peut voir les montagnes, les forêts et les mers.

Dans la vie, vous devez apprendre à voir le monde sous les deux angles.

Avec la perspective de l'aigle, vous regardez la situation dans son ensemble - où le chemin va vous mener dans la vie, ce que vous ferez dans dix ans, si vous aurez toujours une carrière, et si la relation actuelle sera toujours bonne dans les années à venir.

Avec la perspective du ver, vous vous concentrez sur les premières étapes qui vous attendent. Vous planifiez vos routines et vos habitudes quotidiennes.

Comme le dirait Will Smith dans Will, vous n'êtes pas en train de construire un mur, vous ne faites que poser les meilleures briques possibles jour après jour.

La peur de l'incertitude peut survenir parce que vous avez perdu le sens de l'une ou l'autre perspective. Si vous avez peur des tendances générales qui se produisent autour de vous, cela signifie que vous devez revenir à votre perspective d'aigle et voir la situation dans son ensemble. Qu'est-ce qui a changé et comment allez-vous vous y adapter ?

Si vous craignez de ne pas atteindre vos objectifs efficacement, cela signifie que vous devez revenir à la perspective du ver et changer vos habitudes et routines quotidiennes. Les habitudes devront vous conduire à la réalisation de vos objectifs et de vos rêves, et non l'inverse.

6. Franchissez le seuil pour éviter les "et si".

Une autre façon de surmonter la peur de l'incertitude est de se lancer à fond dans quelque chose. Avez-vous pensé que Frodon est allé à mi-chemin du Mordor pour y déposer l'anneau et que soudain il s'est dit "et si j'y retournais ?" Non, parce qu'il a franchi le seuil.

Ainsi, lorsque vous êtes incertain de l'avenir, cela peut signifier que vous vous laissez encore le temps de reculer. Si vous voulez courir un semi-marathon, réservez l'heure, la date et le lieu, et payez les frais. Ce sera le seuil qui vous fera commencer à vous y préparer parce que vous y êtes allé à fond.

Pour éviter de penser en termes de "et si", mettez le paquet sur une seule chose, et votre esprit cessera de se demander "et si".

Si vous limitez vos options, votre esprit vous convaincra que vous avez pris la bonne décision. Et ne pensez pas que cela signifie avoir moins de liberté - moins de variété ne signifie pas moins de liberté.

7. Comprendre que les médias ne sont pas vos amis

Il y a cent ans, un village situé à seulement 40 miles de vous aurait pu brûler complètement et vous ne l'auriez pas su. Aujourd'hui, vous êtes au courant de chaque inondation, incendie, tremblement de terre qui se produit dans le monde entier, alors que la plupart de ces informations n'ont aucun impact sur vos interactions quotidiennes.

Hans Rosling a dit : "Si vous voulez comprendre le monde, n'utilisez pas les médias." Nous pensons que le monde est pire qu'il ne l'est parce que tout ce que nous voyons dans les médias sont des images de catastrophes au lieu de bonnes choses.

Le suicide en est un exemple. Il y avait tellement de nouvelles sur le taux croissant de suicides dans le monde entier, mais la vérité est que le taux de suicide a diminué de 25% au cours des vingt dernières années. Par ailleurs, selon l'INSEE, moins de 6 % des déchets plastiques finissent dans l'océan.

Les médias peuvent grandement influencer votre peur de l'avenir et vous rendre incertain de beaucoup de choses, mais vous devez réaliser que la plupart d'entre eux ne sont que des bruiteurs et des détourneurs d'informations qui veulent juste, comme toutes entreprises, gagner de l'argent.

formations udemy pas cher
Découvrez les cours en ligne !
Découvrez de nouveaux horizons et apprenez de nouvelles choses dans un domaine qui vous passionne, où et quand vous voulez.

8. Soyez indulgent envers vous-même parce que vous échouerez

Tous les moyens de surmonter la peur de l'incertitude fonctionnent, mais cela ne signifie pas qu'ils fonctionneront tous pour vous 100 % du temps. Il y aura parfois des moments où vous échouerez et où vous vous inquiéterez quand même.

L'important est de se souvenir d'être gentil avec soi-même, car il y aura des moments où vous trébucherez, mais cela signifie seulement que vous devez continuer à aller de l'avant.

C'est comme commencer à aller à la salle de sport. Il y aura un moment où vous manquerez d'aller à la salle de sport, mais cela ne signifie pas que vous cesserez complètement d'y aller. Non, un seul échec est un seul échec, et vous serez meilleur le lendemain.

Alors, n'oubliez pas d'être gentil avec vous-même, car vous allez trébucher, mais cela signifie seulement que vous vous relèverez plus fort.

Points essentiels à retenir

Nous avons abordé les 8 façons de surmonter la peur de l'incertitude :

  • Apprenez à laisser tomber les choses que vous ne pouvez pas contrôler.
  • Apprenez à lâcher prise sur les choses que vous pouvez contrôler.
  • Utilisez le paradoxe de Stockdale.
  • Réalisez que la préparation est essentielle, mais que les plans ne valent rien.
  • Utilisez les perspectives du ver et de l'aigle.
  • Lancez-vous à fond dans quelque chose en "franchissant le seuil".
  • Comprenez que les médias fournissent une image erronée du monde.
  • N'oubliez pas d'être gentil avec vous-même lorsque vous trébuchez.

Si vous suivez ces conseils, vous surmonterez sûrement la peur de l'incertitude.

Si vous souhaitez allez plus loin, lisez cet incroyable livre "La Clé de votre énergie" écrit par Albin Michel.

Courage et Bonne route !



Partagez cet article

Facebook
Twitter

D'autres articles sélectionnés pour vous

Commentaires

Laissez un commentaire

Les champs requis sont indiqués *